Consult_analyse - Pascal Patry

Bon Jour
Title
Aller au contenu
La psychanalyse pour qui ?

La psychanalyse s’adresse à des personnes qui « se sentent mal dans leur peau » ou qui « se sentent à l’étroit » dans leur vie de tous les jours.

La tendance est à la déprime avec des difficultés d’endormissement ou des réveils nocturnes.

D’autres secteurs peuvent être affectés, comme la sexualité, la vie relationnelle, etc. Les problèmes de couple et les problèmes au travail sont fréquents et ces personnes ne savent pas comment faire pour les régler. Généralement elles franchissent un cap difficile dans le cours de leur vie et ne savent pas comment s’y prendre pour le dépasser.

C’est donc pour elles une période de crise qui s’amorce.

L’écoute psychanalytique permet d’entendre la souffrance et le mal-être. La souffrance intime, et parfois le sentiment d’une vie gâchée, sera accueillie et entendue par le psychanalyste, souffrance souvent consécutive au fait que les personnes se sentent limitées et ont le sentiment d’être inhibées.

Lorsqu’on se sent prisonnier et enfermé dans quelque chose de trop étroit, on a souvent besoin de parler pour évacuer le trop-plein de souffrance et d’émotion.

Au fur et à mesure du travail et avec les interventions du psychanalyste, les personnes arrivent à comprendre et à dépasser ce qui s’avère être le plus souvent une série d’échecs successifs.

En effet, des situations comme des divorces successifs, un surendettement qui n’en finit pas, c’est-à-dire des situations où se présentent des schémas qui sans arrêt se déroulent de la même manière et se termine souvent dans la souffrance, vont laisser place à des situations où la personne va mieux pouvoir gérer les choses sans avoir l’impression d’être sans cesse enfermée dans une prison dont elle ne peut pas s’échapper.

La psychanalyse permet aux personnes de retrouver dans leurs actes quotidiens une dynamique dans le mouvement, plus de fluidité, plus de souplesse, plus d’ouverture.

Il s’agira de passer de l’angoisse au plaisir, de la passivité à l’activité, des schémas de répétitions à la créativité, de l’imaginaire et des fantasmes à la réalité.

Bref de sortir de la dépendance et s’ouvrir à l’autonomie.

Pour cela, la personne en cours de psychanalyse, avec l’aide du psychanalyste, retrouvera force et courage.

Cela remplacera à terme, par exemple, les relations amoureuses qui se déroulent selon un même schéma et se terminent toujours mal en une relation amoureuse viable et durable.

Néanmoins, pour le succès d’une vie qui s’améliore, les personnes qui vivent des situations telles que je les ai décrites doivent commencer à se demander si ce qu’elles vivent ne viendrait pas d'elles, au moins pour une part, et qu’elles veulent comprendre pourquoi.
Pascal Patry
Praticien en psychothérapie
Astropsychologue
Psychanalyste

5, impasse du mai
67000 Strasbourg
Tél. : 03 88 22 97 27
Mobile : 06 29 54 50 29

Retourner au contenu